Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/07/2005

Réaction de l'U.D.F. à l'interview du Président de la République

François Sauvadet, porte-parole de l'UDF

"Il n'a pas été très convaincant, notamment dans le domaine de l'emploi, dans le domaine économique et social. On attendait après le 29 mai un discours plus volontaire, une véritable direction. Ce qui s'est passé, ce n'est pas simplement comme l'a dit le président l'expression d'une inquiétude, c'est une crise beaucoup plus profonde de la société française. Et les réponses n'ont pas été à la hauteur du défi devant lequel le pays est placé. Cela vaut aussi pour l'Europe. On aurait aimé voir affirmer une vraie vision, un projet pour sortir de la crise, et cela n'a pas été au rendez-vous. Quant à la volonté d'associer davantage le Parlement sur les questions européennes, j'avais envie de dire au président: que ne l'a-t-il fait plus tôt, notamment quand nous le demandions avec force à l'UDF sur la question de la Turquie. De plus, on aurait aimé aussi davantage d'engagement face à la situation du déficit chronique dans lequel vit la France. En revanche, le président a eu des mots justes pour exprimer notre solidarité à l'égard du peuple anglais et à l'égard des victimes du terrorisme

17:15 Publié dans Web | Lien permanent | Commentaires (0)