Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/02/2006

OUI à l'apprentissage dès 14 ans et NON au C.P.E.

Concernant l'insertion professionnelle des jeunes qui constitue l'une des caractéristiques de la société française, l'UDF a adopté une attitude responsable qui tranche de l'éternelle opposition droite gauche.

 

En effet, si les élus UDF on approuvé l'instauration pour ceux qui le souhaitent de l'apprentissage dès l'âge de 14 ans, car l'alternance permettra de favoriser l'insertion professionnelle future des apprentis ils se sont opposés au Contrat Première Embauche qui n'est en réalité qu'une déclinaison du Contrat Nouvelle Embauche sur lequel l'UDF avait déjà émis un avis défavorable.

 

L'instauration de l'apprentissage dès l'âge de 14 ans, ne remet pas en cause selon moi l'obligation de la scolarité jusqu'à 16 ans comme l'affirme certains socialistes dogmatiques. En effet, au cours de son apprentissage, l'alternance de cours et de période d'immersion dans le monde professionnel pour des jeunes ayant plus d'attirance pour une scolarité classique ne peut que renforcer leur motivation et leur future insertion professionnelle comme je l'écrivais plus haut.

 

Concernant le C.P.E., celui aura pour effet premier de renforcer la précarité de l'emploi de jeunes. Doit-on se contenter de réflexion de jeunes disant, "C'est mieux que rien…", la déclaration du Premier Ministre présentant le C.P.E. comme le contrat pour les jeunes le plus social qu'il n'y est jamais eu n'est-elle pas choquante ? L'UDF avait proposé plusieurs amendements concernant ce C.P.E., non pas pour faire une véritable guérilla parlementaire comme les élus de gauche mais pour tenter d'améliorer ce texte. Par la voix de Francis VERCAMER député du Nord, l'UDF avait souhaité que la période d'essai soit ramenée de 2 ans à 3 mois et que tout licenciement intervenant pendant cette dernière soit justifié par l'employeur auprès de son salarié. Et ceci afin d'être en conformité avec la convention 158 de l'O.I.T. (Organisation International du Travail).

 

Ce C.P.E. ouvre le fait de favoriser la précarité de l'emploi des jeunes, ne leur favorisera pas à l'inverse l'accès au logement, ni aux prêts bancaires selon les déclarations de certains professionnels du secteur.

 

Alors Oui à l'apprentissage dès 14 ans et NON au C.P.E. c'est cela avoir une attitude responsable à l'UDF en dehors de l'éternelle opposition droite-gauche.