Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/09/2006

Lu dans le magazine MARIANNE du 9 septembre 2006

Dans le magazine MARIANNE de cette semaine, trois articles ont plus particulièrement retenu mon attention et ceci parmi d’autres.

Le premier traite du pavé lancé dans la mare, comme il est de coutume de dire, de François BAYROU sur la " collusion " entre les médis, certaines puissances de l’argent et certains politiques.

Comme le démontre Philippe COHEN, si cette déclaration n’avait aucun fondement pourquoi celle-ci n’a été reprise que par un très faible nombre de médias… Le titre de cet article " BAYROU : des médias sous influence " étant très évocateur de son contenu.

Le second article, article intitulé " Le difficile adieu de la droite au gaullisme " présente comment l’UMP, sous l’action de son nouveau président développe de plus en plus une idéologie qui s’éloigne du gaullisme historique. L’interview du député UMP DUPONT-AIGNAN illustre en trois points cette évolution " Le premier attribut du gaullisme c’est l’indépendance de la France ; or SARKOZY accepte le principe de la constitution européenne. Le deuxième, c’est la souveraineté du peuple ; or SARKOZY est hostile au référendum. Le troisième enfin, c’est un humanisme social ; or SARKOZY est un conservateur libéral. ". Suivent ensuite de nombreux propos d’élus UMP sur cette évolution souhaitée et réalisée.

Le troisième " Au-delà de la fusion GDF-Suez, on se moque des consommateurs " traite le sujet de la fambée des coûts énergétiques depuis plusieurs années. Fambée qui ne devrait que se renfocer si GDF était prévatisé et aurait comme premier mot d’ordre les dividendes pour ses actionnaires et sa mission de service public s’éloignerait ainsi.

Sans oublier les petites phrases, dans la rubrique " Il a osé le dire ", qui n’engagent que leurs auteurs …

" Le Dr SARKO et le Doc GYNECO, bras dessus bras dessous, c’est la com et la came ".

Philippe De Villiers, président du Mouvement pour la France (I-Télévision, le 4 septembre 2006.

" Le vrai problème de la France, c’est toujours le gaullo-communisme "

Daniel Cohn-Bendit, député européen Vert.

" Ne croyez pas au mythe d’une Pologne anti-sémite, homophobe et xénophobe. Venez dans mon pays et jugez vous-mêmes "

Jaroslaw Kaczynski, Premier Ministre polonais.