Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/06/2006

Taxer les SMS et les emails : ce n'est pas comme cela que l'on fera aimer l'Europe !

Alors qu'un débat s'engage afin de financer un véritable budget de l'Union Européenne digne de ce nom, plusieurs pistes sont évoquées, une taxe sur les billets d'avion (tiens cela n'est pas nouveau il me semble…), une taxe sur les hydrocarbures (ils ne sont peut-être pas encore assez taxés pour certains…) et dans ce cadre Alain LAMASSOURE, Député européen (UMP) propose dans le Figaro (http://www.lefigaro.fr/high-tech/20060526.WWW000000311_un...) d'instaurer une taxe sur les nouveaux moyens de communication : les SMS et les emails.

Les montants de celle-ci serait de 1.5 centimes d'euros par SMS et 0,00001 centime par email. Je le dis clairement je suis absolument opposé à cette proposition. Premièrement comme l'ont démontré les associations de consommateurs, l'actuel prix des SMS est déjà très cher par rapport au coût réel des opérateurs et concernant les emails, je me permettrai de rappeler qu'internet est un endroit de liberté pour lequel les citoyens européens rémunèrent déjà leurs fournisseurs d'accès au web.

Les députés UDF avaient proposé d'augmenter le pourcentage de la contribution de chacun des états membres de l'Union mais certains présidents dont Jacques CHIRAC s'y étaient fortement opposés.

Alors ce que l'Etat ne veut pas payer c'est aux contribuables européens d'être taxés sur des produits de la vie courante.

Et si tout simplement on instaurait une taxe si minime soit-elle sur les transactions et placements boursiers pour le budget de l'Union européenne.

Cette idée, c'est simplement une idée de bons sens, vous ne pensez-pas ?

.

16:20 Publié dans "Coups de gueule" | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : UDF