Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/12/2007

Ma réflexion de la semaine !

Et oui je suis encore parfois " présent " sur le net, ma nouvelle activité professionnelle, mon mandat d’élu local et mon engagement dans les futures campagnes pour les scrutins de mars prochain ne me laissent guère de temps pour m’exprimer depuis de trop nombreux mois. Et les mois prochains n’amélioreront pas la situation, d’ailleurs n’est-ce pas normal et logique que candidat dans une élection locale, je m’exprimerais que sur ce terrain dans les mois à venir.

Mais revenons à cette semaine, j’aurais pu revenir sur l’assassinat horrible et important de conséquence sur la situation géo-politique de Madame BHUTTO au Pakistan, sur le retour en France des six " aventuriers " de l’Arche de Zoé, sur la disparition d’un personnage qui a marqué mon enfance dans la région Nord-Pas de Calais le célèbre Stephan KUBIAK et son lieu de prédilection le GAITY à Lens, l’élection à la présidence des Jeunes Démocrates du Nord de mon ami Jérôme POUWELS, non rien de tout cela. Je souhaite revenir sur une information qui est passée presque inaperçue en cette période de fêtes. Le relèvement des tarifs de GDF de plus de 4 % pour les particuliers et l’on évoque près de 10 % pour les entreprises et le collectivités.

Certains me diront, il faut vivre avec son temps et l’économie mondiale qui dictent ses " conditions ", le coût du baril de pétrole s’est envolé et comme celui du gaz est indexé sur celui-ci c’est normal qui augmente. D’ailleurs GDF avait demandé une hausse de plus de 6 % et les autorités chargées de donner leur feu vert ont accepté 4 %. C’est d’une logique implacable.

Mais la réalité est toute autre, GDF annoncera encore cette année des bénéfices record, le gaz comme l’électricité ne constituent pas à mon sens une marchandise comme les autres, le gaz est l’énergie utilisée par une très partie de nos concitoyens comme chauffage et le pouvoir d’achat de nombreuses catégories est en berne. Aussi, à situation exceptionnelle, un traitement n’aurait-il pas été plus adapté, ans doute que oui, mais la fusion GDF avec Suez ne sera pas sans conséquence sur les futures décisions concernant les tarifs de cet opérateur énergétique.

Opposé depuis le début à cette fusion, je suis aujourd’hui opposé à ce nouveau relèvement des tarifs du gaz car je ne peux me résoudre à attendre des personnes surtout âgées, et de plus en plus nombreuses dirent " Vous savez maintenant on coupe ou l’on baisse de plus en plus notre chauffage car on ne peut plus payer les factures et on ne veut pas solliciter nos enfants… ".

Et pour terminer cette note rappelons les cinq dernières variations qui ont précédées cette nouvelle hausse, il s’agissait toujours d’augmentation :

  • novembre 2004 : + 5,2 %
  • juillet 2005 : + 4 %
  • Septembre 2005 : + 2,6 %
  • novembre 2005 : + 3,8 % (gestes commerciales pour les 5 mois d’hiver inclus)
  • avril 2006 : + 5,8 %

Et Maintenant en 2008 + 4 % à quand la suite …

Les commentaires sont fermés.