Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/07/2007

Si les bons comptes font les bons amis, les mauvais chiffres ne sont pas les bons amis du nouveau gouvernement…

Cette semaine trois chiffres, parmi d’autres ont retenu mon attention, les voici avec mes commentaires :

+ 1,3 % c’est l’augmentation de la dette publique au premier trimestre par rapport au dernier trimestre 2006 et ce n’est malheureusement que le début du dérapage si la réduction du déficit et de la dette ne deviennent pas une priorité comme le proposait François BAYROU. La dette c'est 1 175,9 milliards d'euros soit environ 65% du PIB selon l'INSEE.

12 milliards c’est le déficit estimé pour la Sécurité Sociale soit un " dérapage " de près de 4 milliards par rapport aux objectifs fixés ce qui démontrent que la réforme DOUSTE-BLAZY n’avait pas l’efficacité annoncé par l’ancien gouvernement comme le déclarait les élus UDF au parlement.

13 milliards, c’est le montant confirmé par Madame la Ministre Christine LARGARDE concernant les " cadeaux fiscaux " décidés, comment seront-ils financés sans véritables économies significatives annoncées ?

Ces trois chiffres qui vont malheureusement dans le même sens tentent à démontrer que nos finances publiques ne sont pas sur une bonne pente et ne vont pas dans la bonne direction.

Je souhaite ardemment que l’actuel gouvernement prenne les décisions qui s’imposent dans ce domaine mais cela ne semble pas le cas pour l’instant.

Les commentaires sont fermés.