Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/05/2007

Eléections législatives : la chasse au "HENNO" semble ouverte dans la quatrième circonscription du Nord !

Souvenez-vous lors de l’élection législative partielle, le candidat UMP qui venait de ne pas être reconduit au sein du gouvernement VILLEPIN, avait fait venir les anciens centristes ralliés à l’UMP tels que Pierre MEHAIGNERIE et s’appuyer sur son ami DOUSTE BLAZY.

 

Cette fois-ci, c’est véritablement la chasse au " HENNO " le candidat de l’UDF-MODEM, car dans le comité de soutien du candidat UMP (qui ne revendique sur ses affiches, une nouvelle fois aucune appartenance à une formation politique…), figurent Hervé MORIN le nouveau Ministre de la Défense et Francis VERCAMER. Un candidat qui s’est fait élire sous l’étiquette UMP, puis a rallié l’UDF puis entre les deux tours, a rejoint l’actuel Président de la République.

 

Ainsi tous les moyens seront bon, pour tenter de se " débarrasser " du seul concurrent qui peut le battre au second tour, c’est bien sûr Olivier HENNO.

 

La réaction d’Olivier, ne s’est pas fait attendre et je vous invite à prendre connaissance de sa lettre ouverte ainsi que de ses courriers envoyés respectivement à Xavier BERTRAND et à Martin HIRSCH.

 

Alors un seul conseil démocrate, rejoignez le comité de soutien d’Oliver HENNO pour le pluralisme et la fidélité dans notre circonscription Blog www.olivierhenno.org et laissez un mot de soutien sur son email : olivierhenno2007@yahoo.fr

 

"LETTRE OUVERTE A TOUS CEUX ET TOUTES CELLES QUI ME TEMOIGNENT DE LEUR AMITIE ET DE LEUR SOUTIEN.

Je vous remercie vivement pour tous les innombrables témoignages de sympathie (appels téléphoniques, sms, mails, etc…) que vous m'avez fait parvenir ce matin après avoir pris connaissance de la présence d'Hervé MORIN et surtout de Francis VERCAMER dans le comité de soutien de Marc-Philippe DAUBRESSE.

 

Je vous avoue que je l'ai découvert en même temps que vous. Naturellement, vous vous doutez bien que cela ne m'a pas laissé de marbre. Cela m'a d'abord profondément touché et attristé.

Puis, je me suis demandé pourquoi Marc-Philippe DAUBRESSE a besoin de tous ces soutiens. A-t-il peur de perdre ?

Ce type d'attitude n'honore pas la vie publique. Je suis personnellement déterminé à y résister à tout prix.

 

Je considère que mes fonctions publiques m’obligent envers mes électrices et mes électeurs ; ce n’est pas parce que nous sommes en période d’élection que j’arrête de travailler, pour ma commune, pour mon canton, ou simplement pour toute personne qui fait appel à moi.

 

Je pense que les français ont des préoccupations plus importantes et plus pragmatiques, que de connaître le nombre des deniers de Judas.

Aujourd’hui encore j’ ai écrit au ministre du travail pour lui demander d’abroger la loi absurde et injuste qui instaure un jour férié travaillé le lundi de Pentecôte (L 2004-626 du 30 juin 2004), ainsi qu’à Martin HIRSCH, Haut Commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté, pour l’encourager dans son refus du projet gouvernemental d’ajouter quatre nouvelles franchises sur les soins médicaux, qui frappera de plein fouet les familles de classe moyenne (voir lettres ouvertes à Xavier BERTRAND, Martin HIRSCH).

Vous voyez, mon moteur c’est l’action, et agir c’est ce que les électeurs attendent de leur élus.

Néanmoins, en bon joueur je félicite Marc-Philippe DAUBRESSE d’avoir obtenu le soutien des derniers ralliés ; avec de tels amis, il n’est pas besoin d’avoir d’ennemis ! Et pour reprendre le titre d'un film récent, je préfère les laisser entre "âmes grises".

Ce sentiment s'est encore renforcé après avoir vu au journal télévisé ce midi comment Hervé MORIN s'apprête à détourner l'esprit de l'aide publique au financement de la vie politique (1,63€ par voix obtenue) en présentant ses plus proches, sa famille, et jusqu’à son chauffeur, dans différentes circonscriptions, avec comme seul objectif d'atteindre les 100 candidats nécessaires à l'ouverture du droit au financement de son soi disant nouveau parti.

Même si j'ai parfois l'impression, dans la 4e circonscription, que la chasse au Olivier HENNO est ouverte sur l’air "Tout Sauf Olivier Henno", vos encouragements, votre soutien, et mon bonheur de vous servir confortent ma détermination à résister à tout prix à des comportements qui déshonorent la vie politique.

Merci à tous pour votre soutien et vos amitiés.

 

Olivier HENNO"

 

Lettre à Xavier BERTRAND : Lundi de Pentecôte2007.doc

Lettre à Martin HIRSCH :

Martin Hirsch 2007.doc

Les commentaires sont fermés.