Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2007

9 mai 2007 : Quelle triste journée de l’Europe

Le saviez-vous ? Le 9 mai c’est la journée de l’Europe, comme une très grande majorité de nos concitoyens vous me répondrez sans doute par la négative.

Cette remarque, je l’ai utilisée l’année dernière et je pense que malheureusement je pourrais encore la redire pendant de nombreuses années.

Hier donc, dans les médias, ce n’était pas de relance du processus européen dont il était question, non pas du tout, mais de la « polémique » sur les trois jours de vacances du nouveau Président de la République.

Je le dis clairement, ces symboles « voulus » par ce dernier ne sont pas les miens, mais au-delà de cette polémique stérile sur les symboles, c’est véritablement le rapport entre le politique et les puissances financières qui m’ont interpellé.

Donc je reviens à mon sujet, peu de communes ont arboré le drapeau européen, peu de manifestations organisées et surtout l’annonce hier, oui le 9 mai, journée anniversaire de la déclaration de Robert Schuman, l’annonce donc de la destitution de son mandat de député européen par son propre pays, du député polonais, figure historique du Syndicat Solidarité et militant de la lutte contre le communisme et pour les libertés, je veux parler Bronislaw GEREMEK.

Pas un mot dans les principaux médias audio-visuels et oui c’est cela l’évolution de notre société…

Mais enfin, je termine par une note d’espoir avec le débat organisé dans un café par les Jeunes Démocrates Lillois avec la participation des Jeunes du Mouvement Européen du Nord sur le thème de la relance de la construction européenne.

Je n’ai pu assister qu’au début de ce débat, mais c’est un réconfort car c’est par la jeunesse que se relancera l’Europe.

Alors rendez-vous dans un an, pour une nouvelle journée de l’Europe et souhaitons la plus heureuse !

Les commentaires sont fermés.