Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/04/2007

"La danse du Centre deviendra-t-elle le tube de l'été ?"

Pourquoi n’ai-je pas souhaité m’exprimer avant aujourd’hui, tout simplement pour des raisons pratiques (étant en déplacement professionnel en début de semaine), puis souhaitant prendre le temps du recul et de la réflexion, car la précipitation n’est jamais bonne conseillère et enfin, par respect à notre Président National en attendant sa prise de position.

En premier lieu, je me réjouis du fort taux de participation à cette élection. Puis, ma première réflexion concerne le résultat obtenu par François BAYROU, près de 19% des suffrages (soit un triplement de son score de 2002) et près de 7 millions d’électeurs.

Indéniablement il existe maintenant en France un mouvement Centriste fort et durable qui deviendra demain le pivot d’une nouvelle majorité.

Je profite de ce billet pour remercier tous les électrices et électeurs de la quatrième circonscription (11 732 soit plus de 20 %) qui par leurs bulletins ont accordé leur confiance à François BAYROU et à son Projet d’Espoir pour notre pays.

Je remercie une nouvelle fois tous les militants et les sympathisants qui nous ont rejoints pendant la campagne et qui ont participé à celle-ci de manière active.

Je suis satisfait qu’à Saint-André François BAYROU réalise son meilleur score de toutes les villes de plus de 10 000 habitants au Nord de Paris.

Mais revenons au titre de ce billet la « La danse du Centre deviendra-t-elle le tube de l’été ? », car il faut bien l’admettre, depuis dimanche soir, celui qui était un candidat de droite pour le PS et un candidat de gauche pour l’UMP est courtisé, pour ne pas en dire plus.

Rien que mardi matin, en regardant i-télévision vers 8 H, en 10 minutes j’attendais Brice HORTEFEUX l’un des lieutenants du candidat de l’UMP déclarait, qu’une parti non négligeable du programme de François BAYROU se retrouvait dans celui du candidat qu’il soutenait. Puis Jean-Pierre CHEVENEMENT, qu’une partie des valeurs défendues par François BAYROU étaient celles qu’il défendait lui aussi avec Ségolène ROYAL.

Rappelons que ces mêmes personnes déclaraient il y a encore peu, « François BAYROU n’a aucun programme », « François BAYROU est un illusionniste sans aucune valeur ». Oui, mais entre ces deux déclarations, il s’est passé quelque chose, le premier tour de l’élection présidentielle et surtout le score important de François BAYROU.

François BAYROU s’est exprimé ce jour et a déclaré qu’il ne donnerait pas de consigne de vote, car nous l’avons bien vu à ce scrutin plus qu’un autre, personne n’est propriétaire de ses voix ni de ses électeurs. Et ce qui a caractérisé ce scrutin, c’est une relative stabilité des votes des différents candidats sur l’ensemble du territoire, même si de-ci ou delà il y a eu des pics pour tel ou tel candidat et à ce titre la présence sur l’ensemble du territoire de notre pays de scores intéressants pour le candidat centriste augure des lendemains qui ne désenchanteront pas et qui seront heureux pour nos valeurs .

Le 6 mai aura lieu le second tour de l’élection présidentielle, comme tout « bon citoyen » j’accomplirais mon devoir comme il est de coutume de dire. Trois possibilités s’offre à moi, le vote blanc, je ne l’ai utilisé qu’une seule fois depuis que je suis en âge de voter, le choix de la candidate socialiste ou de celui du candidat UMP. Je fais une différence entre ces deux compétiteurs, non seulement sur leur personnalité, leur comportement, leur capacité à diriger notre pays mai aussi les valeurs qu’ils incarnent respectivement et les projets qu’ils défendent et surtout la gouvernance qu’il souhaite adopter pour notre pays.

Pour moi ce n’est pas totalement blanc bonnet et bonnet blanc, bien au contraire et j’ai déjà pu m’exprimer sur ces deux candidats sur ce blog et ceci avant le premier tour.

Car la mise en place d’institutions démocratiques plus adaptées me tient à cœur, comme la réduction de la dette et des déficits publics, au même titre que l’indépendance de la justice et du respect de chacune des composantes diverses et variées de notre société française. Sans oublier les relations à assainir entre les pouvoirs médiatiques, financiers et politiques et c’est sur cette thématique que François BAYROU a séduit de nombreux électeurs sensibles à l’idée de l’Etat impartial.

Il appartient maintenant aux deux candidats finalistes de se positionner par rapport aux propositions de François BAYROU et les électeurs de ce dernier pourront ensuite choisir en toutes connaissance de cause.

Moi-même je me positionnerai dans les jours à venir mais je ne peux m’empêcher de vous citer une anecdote sur le programme qui a été défendu par François BAYROU dans le quotidien « Aujourd’hui en France » de lundi ou mardi, les propositions du candidat centriste étaient comparées avec elles de Ségolène ROYAL et celles de Nicolas SARKOZY : le résultat est très significatif.


Pour conclure, j’appelle tous les républicains modérés du centre, de la gauche et de la droite à rejoindre le nouveau parti qui sera le socle de la future majorité de demain : le parti démocrate autour de François BAYROU www.parti-democrate.net

Commentaires

La negative-netcampagne continue à bien fonctionner mais lorsque cela est fait avec talent on frisonne derrière son pc : http://www.dailymotion.com/machoolala/video/x1sxzw_la-france-dapres

Écrit par : bobby | 26/04/2007

Les commentaires sont fermés.