Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/04/2007

Un WE très positif pour François BAYROU.

Très positif, voila le qualificatif que j’utiliserais pour qualifier ce week-end pour François BAYROU.

Premièrement, un nouveau ralliement en faveur du candidat centriste, celui du président du M.E.I. (Mouvement des Ecologistes Indépendants) Antoine WAECHTER qui avait obtenu près de 10 % des suffrages lors des élections européennes de 1989 et qui s’est toujours caractérisé par sa ligne politique d’une écologie indépendante de la Gauche et de la Droite.


Et c’est donc un nouvel encouragement que ce ralliement au projet politique présidentiel de François BAYROU qui souhaite dépasser les clivages obsolètes. Mais aussi et surtout, c’est réaffirmer l’importante que François BAYROU accorde à l’écologie et au développement durable, en ayant été l’un des premiers à signer le pacte de Nicolas HULOT.


Antoine WAECHTER est donc le second renfort significatif dans le monde des écologistes après le soutien de Corinne LEPAGE présidente du mouvement CAP 21.


Deuxièmement, sa proposition de supprimer l’E.N.A. et de la remplacer par une Ecole des Services Publics. Ce qui n’est pas simplement un changement de sémantique mais surtout un changement de philosophie de formation de nos futurs dirigeants. Et ceci afin de combler le fossé qui se creuse entre les élites " formatés " et les citoyens. Certains dont Laurent FABIUS ont ironisé sur cette proposition en rappelant qu’eux aussi l’avaient proposée il y a quelques années. Amis en proposer et avoir le courage politique de l’appliquer, il y a un pas qu’ils n’ont jamais osé franchir, étant eux- mêmes issu de cette Ecole.

Troisièmement et cerise sur le gâteau pour la sixième semaine, sur le site www.votez2007.com , François BAYROU est qualifié pour le second tour et l’emporte sur le candidat de l’UMP. Certains, me diront, mais ce sondage n’a aucune valeur scientifique. Peut-être pas la valeur scientifique des sondages dont on nous abreuve tous les jours (mais il y a près de 20 000 votants par semaine sur le site www.votez20007.com) et qui donne lieu à des redressements arbitraires et par exemple lorsque Ségolène ROYAL et François BAYROU sortent tous les deux avec un score brut de 23 % on ajoute 3 % à Ségolène ROYAL et on enlève 3 % à François BAYROU et ainsi de score brut identique au départ on arrive à 6 % d’écart à l’arrivée…


Chacun est juge de telles pratiques, mais chacun voit chaque jour, que le seul programme de véritable changement afin de transcender les clivages obsolètes c’est celui du rassemblent autour de François BAYROU.

Alors dès le 22 avril le vote utile c’est bien François BAYROU et je vous invite à le rencontrer lors du meeting qu’il donnera le 17 avril au Zénith de Lille à 18 H 30.

Les commentaires sont fermés.