Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/03/2007

François BAYROU Ministre de l'Education Nationale de 1993 à 1997 : immobilisme ? Non, méthode qui a donné des résultats ? Oui

Pendant quatre ans François BAYROU a été Ministre de l’Education Nationale de 1993 à 1997. C’est-à-dire l’un des Ministres de l’Education Nationale qui " a duré " le plus longtemps. Pourquoi ? Certains de ses détracteurs et en ce moment il semble être devenu la cible privilégié des deux partis que sont l’UMP et le PS, c’est tout simplement par ce qu’il n’a rien fait. Ce fut l’immobilisme, en réalité pendant cette période, François BAYROU a pu expérimenter sa méthode et il tout d’abord compris quelque chose qui peut sembler évident à beaucoup de personnes mais qui chez certains hommes politiques a été oublié. On ne fait pas des réformes contre tels ou tels catégories de personnes, mais on fait des réformes avec ces personnes en les associant (syndicats, personnels, étudiants,…).

 

Je ne citerai qu’un exemple parmi d’autres, son action dans le domaine de l’Enseignement Supérieur. Domaine que je connais pour y avoir exercé pendant 15 ans. Il a mis en place par son texte d’avril 1997 la semestrialisation qui a permis ensuit eaux universités françaises, quelques années plus tard d’appliquer le L.M.D. (harmonisation européenne des diplômes) sans problèmes particuliers. Par ce texte, il a favoriser la possibilité pour les étudiants de licence et ceci, quelques soit leur filière de pouvoir suivre des stages. Il a mis en place la possibilité de faire un semestre d’études en Europe et que celui-ci soit ensuite prise en compte dans le cursus diplômant. Enfin, par la mise en place de cette semestrialisation, il a permis de favoriser les réorientations dès la fin d’un semestre au cours de la première année avec la mise en place d’une semaine d’orientation et même de ré-orientation.

Pour mémoire, ce texte décidé par un gouvernement dit " de droite " ensuite té appliqué par un gouvernement dit " de gauche " ce qui prouve sa pertinence et son efficacité. N’était-ce pas déjà les prémices du grand rassemblement pour notre pays que propose aujourd’hui François BAYROU ?

Sans aucun doute.

Ce projet de bon sens pour redresser notre pays, nos concitoyens sont de plus en plus nombreux à y adhérer et la dernière enquête de la SOFRES sur les côtes de popularité est une fois de plus riche d’enseignement à la question suivante : " Pour chacune des personnalités politiques suivantes, voulez-vous me dire si vous souhaitez lui voir jouer un rôle important au cours des mois et des années à venir ? " 58% répondent oui et ce nombre est pratiquement le même à gauche et à droite (respectivement 57 et 64%).

Il reste 52 jours de campagne avant le premier tour, tout est possible, tout devient possible et en réalité tout va se réaliser car nos concitoyens ont pris conscience que la seule voix réaliste est celle proposé par François BAYROU.

Alors rejoignez les comités de soutien à François BAYROU dans le Nord ( et ailleurs aussi…)

Site : www.comitebayrou2007nord.net

Email : comitebayrou@yahoo.fr

 

Les commentaires sont fermés.