Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/02/2007

Eviction d'Alain DUHAMEL, pourquoi je dis NON !

L’éditorialiste Alain DUHAMEL, vient d’être évincé de ses émissions sur France 2 et RTL. Le motif ? Lors d’un débat avec des étudiants de Sciences-Politiques il a déclaré à propos de François BAYROU " C’est quelqu’un que j’aime bien, et je voterai pour lui pour dire les choses ".

Je vous invite d’ailleurs à découvrir la vidéo du " délit "…


Duhamel-vote-Bayrou
Vidéo envoyée par jeunesudfparis
  A-t-il exprimé son soutien au candidat centriste ? Non, d’ailleurs avant de déclarer qu’il voterait pour lui, il a émis un certain nombre de critiques sur celui-ci, notamment sur son engagement lors du dernier référendum européen.

Certains me diront, mais regardez, deux présentatrices de journaux télévisés ont décidé d’elles-mêmes en raison de leurs liens avec des Ministres UMP de se mettre en congés pendant la campagne présidentielle.. A ceux-ci, je leur répondrai que la situation est totalement différente. Premièrement il y a aucun lien entre Alain DUHAMEL et François BAYROU. Deuxièmement, Alain DUHAMEL est un éditorialiste politique et ne présente pas de journaux d’informations. De plus , il a une carrière de 40 ans derrière lui et est reconnu par tous ses pairs.

Face à cette situation, je ne peux qu’exprimer sa totale désapprobation de cette mise à l’écart d’un éditorialiste qui a marqué par ses émissions (" L’heure de vérité ",…) l’époque de mon engagement politique. Aussi, je souhaite vous posez la question suivante ?

" Les journalistes sont-ils des citoyens comme les autres ? ". Ils sont des électeurs mais ne pourraient exprimer leurs choix ? Lisez les éditorialistes de Libération et du Figaro et vous vous ferez votre propre opinion.

Commentaires

la question est de savoir si les candidats UMP et socialiste ne financent pas à coup d'euros les journalistes et les personnalités diverses à coup d'euros pour que ces personnes se prononcent à leur égard car cela fait moins d'histoires que lorsques les journalistes et autres personnalités se prononcent à l'égard de F Bayrou ce n'est pas normal, ou est la democratie et le droit d'expression...!!!;
est ce peu etre une peur de voir arriver F BAYROU a la tête de la France ce qui ne serait pas un pas un mal car ca permettrait à la France de donner grace à F BAYROU un nouveau souffle et un nouvel élan

Écrit par : x | 19/02/2007

Votre réaction montre bien que nos contioyens se posent des questions concernant certains médias.

La seule faute d'Alain DUHAMEL, avoir dit ce qu'il allait faire en sa qualité de citoyen.

La déclaration d'hier de Robert NAMIAS directeur de "l'information révèle bien l'actuel climat.

Le directeur de l'information de TF1, Robert Namias, a affirmé lundi que l'amitié entre Nicolas Sarkozy et Martin Bouygues, principal actionnaire de TF1, ne jouait "en rien sur l'information".

Et après cela , on dira que nos concitoyens n'ont pas de réflexion politique...

Écrit par : Eric MIELKE | 20/02/2007

Peut être suis-je en l'erreur, mais il me semblait que ce monsieur était surtout un editorialiste et non un journaliste. D'où semble t-il une sanction étrange au regard de la réelle fonction de monsieur DUHAMEL.
Enfin, cette sanction s'applique après bien une longue période de cette rencontre et déclarations.
Mais chapeau à monsieur duhamel pour son courage, même si avant d'annoncer son choix il à malgré tout dit des propos pas toujours sympathiques sur François BAYROU.

Écrit par : JF HERNANDES | 21/02/2007

Les commentaires sont fermés.