Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/10/2005

Lu dans MARIANNE du 29 octobre 2005.

Au sommaire de cette semaine du magazine MARIANNE, plusieurs articles ont retenu mon attention et en particulier celui intitulé « Apocalypse ou catastrophisme médiatique » consacré à un certain nombre d’événements récents qui ont touché notre planète. Un autre article « La santé publique sous l’influence des labos » permet de mieux resituer certaines décisions.

D’autres articles méritent une lecture attentive et notamment :

- « ISF. Démagogues de gauche contre démagogues de droite »
- « Après la déroute des libéraux polonais… Les chiraquiens jubilent, les sarkozystes angoissent »
- « Ne les appelez plus « beurs » ou « immigrés » … Ils sont français et ils ont réussi ! »
- Azouz BEGAG : « Aux oubliettes, la discrimination positive, vive l’égalité des chances ».
- Aini qu’un récit sur « l’affaire Ben BARKA » par Jean-François KAHN


Sans oublier les citations qui font toute la spécificité de MARIANNE :

- « Le combat du moment, c’est la participation » Patrick Ollier, député UMP (Le Figaro, 26 oct 2005)
- « Je n’aime pas les coups d’encensoir. Cela Fait mal à la tête » Pierre Messmer, ancien résistant et ex-Premier Ministre, cité par Maurice Druon, de l’Académie Française. (Le Monde, 26 oct 2005).
- « Dans l’Hérault, le Gard et la Lozère, je fais voter Hollande, dans les Pyrénées-orientales, Fabius, et dans l’Aude, NPS. De toute façon, moi, je ne lis pas les motions » Georges Frêche, président socialiste de la région Languedoc-Roussillon. (Midi Libre, le 21 oct)
- « Moi, je ne crois pas au génocide » , Theoneste Bagosora, cerveau présumé des massacres au Rwanda en 1994.
- « Berlusconi s’appprête à injecter dans la campagne électorale une masse d’argent qui n’a pas d’équivalent dans l’histoire de l’Europe », Romano Prodi, candidat de la gauceh italienne aux législatives d’avril 2006.